whatever

C’est mort (SDH°

samedi 5 février 2005.


voilà C fini ;)
Le Syndicat Du Hype est bien mort. Il ne reste qu’un club payant, rien, mais alors RIEN à voir avec l’idée de départ.

Qui était d’échanger des plans buffet et open-bar entre crevards parisiens tète de chien, à l’arrache étant à tout prendre l’expression qui résumait le mieux l’entreprise. Ah, on a bien rigolé. Ce serait bien le diable qu’un des moins talentueux de ses contributeurs n’écrive pas un bouquin rempli des plus beaux éclats, quoique légalement, je suis sur que ces bruyants tenants du P2P (combien d’encodeurs ? How many seed users ?) n’oseraient pas ce coup-là, et ils auraient bien raison, les "auteurs" du SDH étant tous + ou moins journalistes, rompus à la chose de la propriété intellectuelle (oxymoron douloureux, ’trouvez pas ?) Bref. On a reçu ça cette semaine :

Message : 1 Date : Fri, 4 Feb 2005 12:14:52 +0100 De : "Standart SDH v3" Objet : SDH V3 / J + 5

Salut les Filles,

La toute nouvelle mailing list fonctionne à plein régime et balance comme prévu du plan arty-OB-hype-inscruste sans avoir à porter des costards-cravates, à sucker du people2merde et surtout à oublier la Cervelle au vestiaire car si le Nihilisme est un alcool fort et bien la Volupté est un alcool divin. Cherchez le con-bite-soeur et vous vous sentirez un peu moins à la ramasse de vous m’aime.

Nous allons être à peu près 100 d’ici la fin du mois. C’est le même noyo expanded d’abonné(e)s qui a payé sa co-tease qui envoyait des plans sur le feu-SDH V2, il n’y a pas trop de changement, les agents triples et z. sont partout. Remarque : 100 syndicalistes ce n’est pas bezef par rapport au 2300 abonnés de la V1 mais cette même V1 avait commencé avec 3 personnes en comptant Jude 4$$ et Joel de Plomberie (...)

Pour la V3 de nouveaux se(r)vices les Filles :

-  un nouveau blog ! le Blog Opératoire : pour les pikur2rappels, chaque jour vous avez un topo pour la soirée (vers 18 h 00)

-  une boite vocale, la BOX* : à partir d’un portable, chacun peut déposer sur cette page SDH son plan "in-situ".

-  Le standart by bibi.

Rappel2merde : la nouvelle liste du SDH V3 http://syndicatduhype.com fonctionne sur le "contre-don", la "co-tease", bref du "mécénat upgradé" à savoir 2 euros par mois (p’tain c’est vraiment pas la faim du monde) et si c’est une histoire d’orgueil entre ben vous pouvez vous le porter en bandouillière votre orgueil rue montorgueil et boire une binouse (2 euros même tarif) avec moi à Belleville. J’essaierai de vous expliquer en one2one ma nouvelle vie dans Hypecity.

Une dernière chose : "FREE WARE IS NOT FREE BEER" Richard Stallman (conférence à Montreal). C’est slogan rapporté par Maurice G. Dantec himself (café des arts et métiers vers 22 h 00 avant hier) avec qui j’ai bouffé spécialement, histoire d’avoir sa version identitaire sans le larsen des médias-bobos2gauche-droite.

Et n’oubliez pas, pour qu’un * media2merde * reste vivant : > Don’t wait for the media - Spam the media <

Nova a ouvert un blog. Aden est mort et Zurban patauge dans le bobo et n’a rien compris à la nono généra-Fion.

Le cppm qui vous remercie de votre confiance et de votre soutien. 06 62 66 98 59 - 01 42 38 98 59


Et bon, voilà, pas de grands commentaires à faire, c’était bien, c’est fini, alas. On est passé de spraydate à meetic, ça craint du boudin comme partout sur le web marchant, et voyez les tournants pervers du capitalisme : La derniere offensive vient de Thierry Théolier, ci-devant artiste sans oeuvre, punk pas qu’auto-proclamé, et à priori peu suspect de ce genre de scélératesse, comme on peut se tromper.

Pour ceux qui en veulent encore un peu, sentir le goùt de la çigue jusqu’à la proverbiale lie, des extraits des actions/réactions :


De : Standart SDH v3 [mailto:srmi@noos.fr] Envoyé : mercredi 2 février 2005 20:01 À : harri.corouge@laposte.net Objet : TR : plutôt à Dieu qu’à ses saints !

les "thunes" ?sur un appel de co-tease (mécenat upgradé on pourra dire) de 6 moisj’ai inscrit 69 personnes pour à peu près 600 euros récoltés (pas encaisséencore / seulement 218 $ pour finir le mois de janvier)ce qui fait 1.47 $ par mois et par personnec moins que le minimum syndical souhaitéalors 100 euros par mois pour une activité de veille, de standartqui m’a demandé aujourdhui 6 heures...fais le ratio.fais une BA pour tes abonnéspaye 2$ et fowarde les plans du SDH v3http://thth.free.fr/sdh/blog/

le St. qui va bouffer avec Dantec.

Message : 2 Date : Wed, 02 Feb 2005 15:15:18 +0100 De : pX Objet : Re : [fight_list] nobody est un con !

rr2446 wrote :

>Encore un post qui va m’attirer les foudres de la direction tournante
>des gardiens de l’idéologie casseurs. Une idéologie qui se résume en
>2 points :
>1) casser de la hype
>2) la défense du P2P
>avec ça Raffarin peut dormir tranquille, le grand soir ne viendra pas
>d’ici ! la défense du P2P on dirait le titre d’un dossier
>de "l’Etudiant" genre pourquoi les sms sont-ils trop chers ? ce n’est
>pas un peu trop politique comme themes idéoloqiques ça, en tout cas
>cela tranche singulièrement avec la rigueur dialectique et les hautes
>préoccupations intellectuelles des gardiens du temple, adeptes d’un
>Foucault déjanté, mais dans la ligne "surveiller et punir",quand
>même.
>
>Un peu d’histoire...
>La dernière fracture idéologique, qui entraina la création du SDH V2,
>portait sur une cotisation réclamé par le patronat (oh le vilain)
>comme un point de CSG, ce qui eût pour conséquence de mettre à jour
>toute la mesquinerie, l’hypocrisie et la jalousie de nobody.
>(j’ouvre une parenthèse, virer du premier et n’ayant pas mis les
>pieds dans le deuxième, je vois mal que quelqu’un (un nobody) me
>réclame une cotisation, à mois que fight soit logé à la même
>enseigne ? oui, bon la situation est désespérée mais elle n’est pas
>sérieuse)
>j’en étais où ? ah oui...
>nobody est un con ! il casse la hype en attendant que celle-ci le
>reconnaisse, s’y inclus par opportunisme, rêve secretement d aller
>citer du Debord chez Ardisson (bah oui, Ardisson c’est son Paris-
>Match à lui)
>j’ai pas de chute pour ce texte mais vous en avez une au cinéma en ce
>moment !
>RAFF
> Comment répondre à ça le moins poliment possible ?Ça fait 1 peu mal d’être d’accord avec sa Nemesis. Raff, tu pues du culmais t’as raison.BG/BL : Je sors pas dans les plans SDH, de toute façon je crains, jeHAIS les physios et ils le sentent, même et surtout quand j’ai un carton& le droit d’entrer, alors je vous raconte pas le gatecrash. Pis ça mefait chier, t’façons, en ce moment, quand je bouge mon cul c’est pouraller voir des performances diverses (ouais, ça me reprend, vacomprendre, en fait moi j’aime le hardcore les pieds dans la boue, bref)mais pas pour m’agglutiner autour d’OB vodka-pomme avec des canonsinapprochables, des connards à carte de visite et des empoignades pourdes goodies frelatés, le tout mis en musique par voltage FM quand j’aide la chance, ce genre de truc me *pousse* à la toxicomanie la plusbrute et destroy, je me retrouve à boire pour deux mois, et quand jerentre je cherche une seringue. Limite.Ma participation se limite à balancer des plans de toute façon gratos,où les organisateurs attendent avec anxiété qu’on veuille bien sepointer pour écouter leur zique et boire des bières. Je caricature maisen gros c’est ça.Pour moi le SDH c’est essentiellement de la lecture, je sais c’est conmais on choisit bien ce qu’on veut lire nan ? Moi c’est des listes d’OB,chacun son truc.Ah oui il y a aussi que j’y drague des filles, merde je vais pas nonplus payer pour ça non ?# C quoi ce plan meetic ?# C’est lose, nan, de payer pour draguer ? Ça se retrouve partout cesplans où la thune fait toute la différence, je déteste, on m’a déjàproposé une carte premier, deux fois ! Je connais que ça, les plansfoireux où on se distingue avec l’argent : yavait plein de petits cons àleica quand j’étais chez Louis Lumière, ben c’est pas eux qui faisaientles meilleurs boulots, et de loin. Mais je digresse.

Donc bon, résumons : L’idée que TH se fasse de la thune avec ne me gènecarrément pas, mais alors pas du tout, je m’en fous, tant mieux, je saispas moi, appelons ça du mécénat puisque je continue à le considérercomme un artiste, et attention, piège dialectique, ce n’est *pas* uncompliment. C’est plein de trucs mais pas ça. Appelons ça comme on veut,on s’en fout, la thune est tellement cruciale que j’autorise les gens àde presqu’infinies extrémités pour en obtenir. Un job d’été :)

Donc oui, le jour où je croise TH je lui file sa thune, il se trouve quedepuis que j’ai pris cette résolution à chaque fois que je le vois il mereste trois pièces jaunes foncé à cause de retour d’épicier, damnerde.Mais on va y arriver, ya pas d’raisons.

Ce que je pige pas c’est la notion d’*obligation*, qui va vite tourner à l’*irréel* : L’idée était de BOIRE ET MANGER gratos ! # Non ?

On était là, nouveaux pauvres électroniques, Libé avait même fait unpetit dossier là-dessus fin 2002 que ma môman m’avait d’ailleurs montrégenre t’as vu on parle de toi "ils sont cultivés, inter-connectés,compétents, mais précaires à mort ou chômeurs longue durée, ce sont les« _________ » (ici un barbarisme libéen que j’ai oublié)" bref, on cherchaitdes plans pour s’amuser et pas crever de faim, et voilà cette idée qui se pointe,vivre aux frais de la princesse, SFR, Prada &LVMH n’avaient qu’à bien setenir, on allait repasser notre seul costard mettable, apprendre à sourire malgré les amphés, bidonner des nom à rallonge et spammer des 06, yavait tout de même là-dedans du nouveau & intéressant, dans l’esprit de cette asso. à Stockholm (je crois) qui a inventé l’assurance fraude :Tu t’abonnes, tu fraudes les transports et si tu te fais gauler ils payent l’amende : Derrière une ID comme ça yen a forcément une autre, plus forte : Les transports devraient être gratuits. 1 petit peu de namedropping : Un certain Yvan Illich avait écrit dans les 60’s un tout petit, minuscule bouquin appelé "énergie & équité" traduit du russe chez plon, qui disait en substance "la faculté de se déplacer sur la planète constitue la vraie différence entre les humains, riches et pauvres".

Dans le même esprit on pouvait postuler derrière la pose SDH(arrêtez-moi si je dis une connerie, hein, vous savez ce que c’est ondevient vite lyrique à évoquer ce qu’on aime) que l’ultime injustice setrouve assez bien représentée par un club ouaté des beaux quartieraccueillant une foule endimanchée de jeunes bourges pour leur servirgratos des fontaines de champ et des petits fours en abondance de chezle bon faiseur, quand dehors des gens ont faim, froid, et encore pire,sont seuls et aimeraient bien parler à quelqu’un. Je vous dis, du Zola.Il n’y avait alors, et ça n’a pas changé, aucune raison de respecter cesrègles sociales. Les valeurs étaient à ce point confuses et perverties,qu’il y avait même une réelle moralité à scanner le carton de tel raoutà la tour Montparnasse, sponsorisé par Roederer & Lucas-carton, pour yconvier tous les crevards de la capitale. L’idée était d’une simplicitéromantique (je pense à Robin des bois :) ) biblique (les noces de Cana) !

Fais gaffe au syndrome inverse, merde c’était le *contraire* l’idée ! Ils faisaient de la rétention, on allait infiltrer et publier ! # Comment vas-tu traiter le premier qui va balancer un de vos plans ailleurs, *exactement* dans l’esprit de ce que tu faisais au début ? # As-tu pris des dispositions légales ? # Que vas-tu faire de tous ceux qui *ont* la thune mais sont des crétins ignorants et illettrés, qui vont te spammer ta liste de débilités racistes ou pire, qu’il faudra supporter parce que, n’est-ce pas, le client est roi ? # Tu pourra pas virer de gens, ça craint non ? # Cela vaut-il réellement le coup ? Je me demande depuis longtemps, c’est vrai, toutes ces fois où j’aurai pu te filer 5€, ils *venaient* de partir dans 2 cannettes, et je me dis "merde, c’est pas beaucoup 5€" en plus, là je les ai les euros qui vont bien, mais (#) serais-tu prêt à venir les chercher ? # Considérant le prix du transport (on y revient, revoilà Yvan) comment t’en sortira-tu ? Tiratu ?

Bon, je soumets humblement tout ça à votre réflexion, le fond du truc en gros C ça : # Et tous ceux qui font réellement vivre le SDH et qui n’ont *vraiment* pas une thune ? Et pas de "c’est le prix de tes clopes" ou encore "t’es bien abonné à l’ADSL" pasque ça m’agace, moi ça, c’est des choix perso, quand qq1 te dit "j’ai pas une thune" c’est sans doute vrai, point slash.

# Comment tu peux dire qu’après la date fatidique ceux qui n’auront pas payé ne devront plus t’adresser la parole, ni même te regarder (étant sur ce dernier point en contradiction formelle avec les dernières jurisprudences en matière de droit à l’image) ??? # Tu te rends compte du truc ? # Comment considères-tu au fond, l’engeance évoquée plus haut ? De fraudeurs ? Des voleurs ? De quoi ?

Bon. chers amis alcooliques, je vous laisse au cours de votre vraie journée IRL.

Tiens oui encore un truc : Le SDH, sa moindre brillance n’était pas, justement, cette légèreté, cette immatérialité qui le faisait s’élever, pourtant plus lourd que l’air, jusqu’à des stratosphères, # quoi de plus DENSE et PESANT que l’argent, le plus SUR moyen de lester ton esquif TO DEATH ?

love

pX

Voir en ligne: happy few, THEN sad crowd.